LA SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE

La sophrologie ne s’attache pas aux pourquois je vais mal mais comment aller mieux

Qu’est ce que la Sophrologie Caycédienne ?

La sophrologie est tout d’abord une méthode d’accompagnement qui s’adresse à l’être dans sa globalité pour découvrir et développer ses propres ressources, ses valeurs, renforcer ses capacités positives… L’objectif de la sophrologie est en effet d’apporter des clés pour s’épanouir et améliorer sa qualité de vie, installer une harmonisation physique, émotionnelle et mentale dans notre quotidien. Ainsi, elle nous permet d’apprendre à s’adapter et à traverser plus consciemment et plus sereinement les difficultés de la vie.

Inspirée aussi bien de pratiques orientales (le zen japonais, le yoga, le bouddhisme tibétain) que de techniques occidentales (l’hypnose, la relaxation), elle est un entraînement personnel basé sur des techniques simples de relaxation, de respiration, d’activation du corps et de l’esprit.  

L’entraînement sophrologique est basé sur le concept de “vivance”. Ce néologisme désigne l’expérience vécue qui transforme celui qui l’expérimente. C’est la répétition de ces entraînements qui permettra à la personne qui les pratique de se dévoiler, se conquérir et se transformer. 

La sophrologie repose sur quatre principes fondamentaux: 

Le Principe d’ACTION POSITIVE

Toute action positive dirigée vers notre corps ou vers notre esprit a une répercussion positive sur notre être tout entier.  

Toute la méthodologie de la Sophrologie Caycédienne respecte ce principe. 

L’activation et le renforcement du positif permet de développer une attitude de bienveillance envers soi-même. Ainsi le lien avec ce qui a construit la personne (ses capacités, ses valeurs, ce qui l’anime) se renforce. 

“L’effet boule de neige” est la clé de la réussite … Il s’agit en fait du processus de répétition du positif. C’est ce qui va permettre de développer des pensées, des habitudes nouvelles, des comportements, des valeurs qui renforceront l’harmonie. 

Le schéma corporel désigne le présence du corps, sa forme, son mouvement, les sensations, les perceptions du corps et la représentation que le sujet a de son corps. L’intégration du schéma corporel est la base du travail en sophrologie. Au fur et à mesure des pratiques, on fera l’expérience de ce corps dans lequel se manifesteront les émotions, les sentiments et les valeurs.

LE PRINCIPE DU SCHEMA CORPOREL COMME REALITE VECUE

Le principe de réalité objective

Le sophrologue doit comprendre et percevoir son propre état de conscience pour en tenir compte face à celui de son patient.
Pour cela, le sophrologue s’engage à pratiquer les techniques sophrologiques quotidiennement.

La sophrologie nous permet de voir les choses au plus près de ce qu’elles sont et non pas comme nous croyons qu’elles sont ou comme nous souhaiterions qu’elles soient. C’est l’attitude phénoménologique.

Le sophrologue adapte les techniques à la réalité objective de ses patients, et non l’inverse.

LE PRINCIPE D’ADAPTABILITE

Qu’est ce que la Sophrologie Caycédienne ?

La sophrologie est tout d’abord une méthode psycho-corporelle d’accompagnement qui s’adresse à l’être dans sa globalité pour découvrir et développer ses propres ressources, ses valeurs, renforcer ses capacités positives… L’objectif de la sophrologie est en effet d’apporter des clés pour s’épanouir et améliorer sa qualité de vie, installer une harmonisation physique, émotionnelle et mentale dans notre quotidien. Ainsi, elle nous permet d’apprendre à s’adapter et à traverser plus consciemment et plus sereinement les difficultés de la vie.

Inspirée aussi bien de pratiques orientales (le zen japonais, le yoga, le bouddhisme tibétain) que de techniques occidentales (l’hypnose, la relaxation), elle est un entraînement personnel basé sur des techniques simples de relaxation, de respiration, d’activation du corps et de l’esprit.  

L’entraînement sophrologique est basé sur le concept de “vivance”. Ce néologisme désigne l’expérience vécue qui transforme celui qui l’expérimente. C’est la répétition de ces entraînements qui permettra à la personne qui les pratique de se dévoiler, se conquérir et se transformer.

La sophrologie repose sur quatre principes fondamentaux: 

Le Principe d’ACTION POSITIVE

Toute action positive dirigée vers notre corps ou vers notre esprit a une répercussion positive sur notre être tout entier.  

Toute la méthodologie de la Sophrologie Caycédienne respecte ce principe. 

L’activation et le renforcement du positif permet de développer une attitude de bienveillance envers soi-même. Ainsi le lien avec ce qui a construit la personne (ses capacités, ses valeurs, ce qui l’anime) se renforce. 

“L’effet boule de neige” est la clé de la réussite … Il s’agit en fait du processus de répétition du positif. C’est ce qui va permettre de développer des pensées, des habitudes nouvelles, des comportements, des valeurs qui renforceront l’harmonie. 

LE PRINCIPE DU SCHEMA CORPOREL COMME REALITE VECUE

Le schéma corporel désigne le présence du corps, sa forme, son mouvement, les sensations, les perceptions du corps et la représentation que le sujet a de son corps. L’intégration du schéma corporel est la base du travail en sophrologie. Au fur et à mesure des pratiques, on fera l’expérience de ce corps dans lequel se manifesteront les émotions, les sentiments et les valeurs.

Le principe de réalité objective

Le sophrologue doit comprendre et percevoir son propre état de conscience pour en tenir compte face à celui de son patient.
Pour cela, le sophrologue s’engage à pratiquer les techniques sophrologiques quotidiennement.

La sophrologie nous permet de voir les choses au plus près de ce qu’elles sont et non pas comme nous croyons qu’elles sont ou comme nous souhaiterions qu’elles soient. C’est l’attitude phénoménologique.

LE PRINCIPE D’ADAPTABILITE

Le sophrologue adapte les techniques à la réalité objective de ses patients, et non l’inverse.

LES ORIGINES DE LA SOPHROLOGIE

La Sophrologie Caycédienne n’est pas une branche de la sophrologie mais bien la discipline dans sa forme authentique !

Elle a été créée dans les années 1960 par le neurologue et psychiatre Alfonso Caycedo (1932-2017).

Alors qu’il est jeune médecin à Madrid, il s’interroge sur les procédés thérapeutiques violents infligés aux patients atteints de maladies mentales (comas insuliniques, électrochocs…). Il va donc décider de se consacrer à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapies adaptées à la psychiatrie. Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie.

C’est avec une approche résolument scientifique qu’il crée une nouvelle discipline qu’il appellera “Sophrologie”, basée sur la phénoménologie. Il va puiser l’étymologie de ce mot en s’inspirant de la Grèce antique, à partir de ces trois racines:                                

étymologie du mot sophrologie - sos phren logos - Etude de la conscience en harmonie

  

“L’étude de la conscience en harmonie”

Pour bien qualifier sa méthode, le Dr Caycedo crée le terme de « Sophrologie Caycédienne ».

Plus de cinquante années de pratiques, de recherches en font aujourd’hui une méthode structurée et actualisée en continu. Ce qui en fait également sa singularité par rapport à d’autres disciplines. 

LES APPLICATIONS AU QUOTIDIEN

GESTION DU STRESS ET MIEUX-ETRE

La pratique régulière de la Sophrologie permet de développer notre résistance au stress et d’améliorer la qualité de notre vie tant sur le plan personnel que professionnel.

  • meilleure qualité de notre sommeil

  • sensation de vitalité, récupération  tonus plus rapide

  • régulation de nos émotions

  • renforcement de nos capacités de concentration et de mémoire

  • renforcement de la confiance en soi, de l’estime de soi

  • régulation d’habitudes ou de comportements compulsifs (addiction ou dépendance)

  • en entreprise : développement d’une attitude plus sereine et plus positive, amélioration de l’efficacité personnelle, de la créativité, de la communication… 

EDUCATION ET SPORT

Les techniques sophrologiques sont utilisées pour améliorer la concentration, la mémorisation, la créativité, l’efficacité et pour développer une attitude positive face aux difficultés.

  • À l’école : gestion des émotions, gestion du stress, préparation aux examens…

  • Dans le milieu sportif : en soutien des plans d’entraînements techniques et physiques et pour la préparation aux compétitions.

SANTE

La sophrologie apporte un ensemble de techniques qui peuvent être utilisées de manière indépendante ou en accompagnement de traitements thérapeutiques et/ou de suivi psychologique, et ceci dans de nombreux cas de figure :

 

  • anxiété, dépression, burn-out, bore-out, acouphènes, douleurs chroniques, cancer, maladies neurodégénératives…

  • préparation à la chirurgie, récupération post opératoire, rééducation

  • préparation à l’accouchement et accompagnement à la parentalité

POUR QUI ?

Cette discipline est bénéfique à tous, sans limitation d’âge ou de condition physique : enfants, adolescents, adultes, couples, séniors… La sophrologie peut donc nous accompagner tout au long de la vie.